Merci super Mario !

Les marchés saluent l’intervention de la BCE

 

Le 5 Juin, le Président de la BCE, Mario Draghi, a annoncé la mise en place de mesures exceptionnelles afin de contrer les pressions déflationnistes et réveiller ainsi l’économie européenne :

 

  • Réduction de 10bps du principal taux de refinancement à un plus bas historique de 0.15%.
  • Abaissement inédit du taux de facilité de dépôt en territoire négatif (taux auquel la BCE rémunère les dépôts quotidiens des établissements financiers) de 0.0% à -0.1%. Une première de la part d’une grande banque centrale.
  • Mise en place d’opérations de prêts de liquidités (TLTRO) – ce programme d'un montant de 400 milliards d’euros sur 4 ans a pour objectif de favoriser le crédit en faveur du secteur privé.
  • Prolongation de l’octroi illimité de liquidités à taux fixes et suspension de la stérilisation du SMP (Securities Market Programme).

Mario Draghi a par ailleurs indiqué que la mise en place d’un programme d’achat d’actifs titrisés (ABS Asset-backed securities) est à l’étude.

 

Les taux directeurs de la BCE en territoire inconnu

Source Datastream au 05.06.2014

 

Avec un niveau d’inflation bas en zone Euro, la BCE étudie l’éventuelle mise en place de mesures non conventionnelles supplémentaires.

 

L’objectif de la BCE est de maintenir le taux d’inflation « proche des 2% ». Cependant avec un niveau d’inflation bien en-dessous lors de la dernière publication (en glissement annuel pour le mois de mai) établie à 0,5%, les risques de déflation augmentent et la BCE n’avait d’autre choix que d’intervenir.

 

Dans ce contexte, et afin de rassurer les marchés, la BCE a toutefois laissé entendre que l’ensemble des mesures n’ont pas été activées et qu’une intervention à travers de nouvelles mesures non conventionnelles destinées à contrer les risques d’une spirale déflationniste est à l’étude.

 

Inflation en zone Euro

Source : Eurostat au 05.06.2014

Écrire commentaire

Commentaires: 0